chirurgie esthétique

Chirurgie esthétique : Faut-il franchir le cap ?

Les techniques de chirurgie esthétique ont connu des avancées significatives au fil des années, offrant une palette de possibilités pour répondre à des besoins variés. Que ce soit pour corriger des défauts jugés inesthétiques ou pour répondre à des complexes ayant un impact psychologique, la chirurgie esthétique s’est progressivement démocratisée. À travers cet article, nous aborderons les divers aspects de cette pratique médicale, depuis ses indications jusqu’aux prix, en passant par le choix du chirurgien, les aspects légaux et les différents types d’interventions esthétiques disponibles.

Quelles sont les différences entre la chirurgie esthétique et plastique ?

La chirurgie esthétique se distingue de la chirurgie plastique par l’objectif des interventions pratiquées. Alors que la chirurgie plastique s’attache à la reconstruction de parties du corps affectées par des malformations ou des accidents, la chirurgie esthétique se focalise sur l’amélioration de l’apparence de zones corporelles déjà fonctionnelles mais source de désagrément psychologique. Les prémices de la chirurgie faciale remontent à l’an 800 avant J.-C. en Inde, mais ce n’est qu’avec les progrès de l’anesthésie au XIXe siècle que cette pratique s’est développée, avant de s’affirmer pleinement durant le XXe siècle pour traiter les blessés de la Première Guerre mondiale.

femme chirurgie

Indications et délais de réflexion

La décision de recourir à la chirurgie esthétique doit être mûrement réfléchie et l’intervention ne doit pas être entreprise à la légère. La loi française impose un délai de réflexion de 15 jours entre la consultation préopératoire et l’opération, pour garantir au patient un temps suffisant afin de peser le pour et le contre. Cette période est également une opportunité de rétractation.

Lire aussi :  Pratiquer la pensée positive : nos conseils essentiels

Comment bien choisir son chirurgien esthétique ?

Sélectionner le bon chirurgien est une démarche critique. Il faut bien vérifier ses qualifications, son expérience et son statut reconnu par l’ordre des médecins. La réputation du praticien ainsi que ses qualités humaines sont tout aussi importantes, signe qu’il saura être transparent quant aux détails et aux risques inhérents à l’intervention.

Où me faire opérer ?

La France jouit de chirurgiens qualifiés, avec un rassemblement notable à Paris, notamment dans le 16e arrondissement, mais il est aussi possible de trouver un bon chirurgien à carcassone ou toulouse. Néanmoins, le tourisme chirurgical à l’étranger gagne du terrain, supporté par un coût souvent inférieur. Rester cependant bien vigilant quant aux normes de sécurité et à la qualité du suivi post-opératoire, qui peuvent varier significativement d’un pays à l’autre.

Déroulement des interventions esthétiques

L’intervention débute avec une première consultation, suivi d’un délai de réflexion législatif. Si la décision est confirmée, une période de convalescence d’une semaine environ est généralement prévue après l’opération.

Coûts des interventions esthétiques

Les prix varient en fonction du type d’intervention et de la zone concernée, allant de 1500€ à 8500 € selon l’intervention souhaitée. La chirurgie réparatrice peut bénéficier d’une prise en charge partielle par la sécurité sociale, contrairement à la chirurgie esthétique.

Au final le choix de faire de la chirurgie esthétique doit être pris avec réflexion. N’hésitez pas à en parler autour de vous à vos amis et votre famille. Consulter aussi un spécialiste pour connaitre son avis sur votre cas peut vous aider à prendre une décision.

Lire aussi :  Les bienfaits de la kinésithérapie sur la santé : comment la rééducation favorise le bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *